lundi 12 novembre 2012

11

Avant, ma vie, c'était plutôt ça :


Loooonely, I'm so lonely
I have nobody to call my ooown ...

Si t'as bien suivi, j'avais raconté une fois que j’ai failli tout plaquer pour aller vivre à Hong Kong. Billet d’avion réservé et dossier d’immigration en attente des services consulaires … et là, paf ! je rencontre HommeParfait. Je ne voulais plus d’histoire d’amour moisie, toxique ou sans avenir, je voulais finir mes jours seule à Hong Kong avec pour unique conjoint une bouteille de vin blanc, dévorée par mon berger allemand. J’ai réfléchi un peu avec mon neurone unique (il parle bien, sent bon, a l'air propre, l'oeil vif et le poil brillant un beau sourire, des yeux pleins de douceur et de jolies mains) et je me suis dit qu’il fallait quand même tenter … et je suis restée. Je reviens de loin car, à l'époque, je ne me voyais ni en ménage ni avoir des enfants plus tard. Jamais.

Un samedi soir ... le 10 novembre 2001 exactement, il a changé ma vie :


Opened my eyes today
And I knew there's something different
Saw you in a brand new way
Like the clouds had somehow lifted
And if yesterday I heard
Myself saying these words
I would swear it was a lie

Aujourd'hui, déjà 11 ans d'amour et 2 pimousses qui ont pointé le bout de leur nez.

Samedi soir, nous avons largué les enfants. Il m'a fait la surprise de deux billets pour le théâtre. Nous avons passé un agréable moment, une heure et demi à rire sans s'arrêter.
Comme nous étions à deux pas de la rue Sainte-Anne, nous sommes allés dîner au ACE Bento (j'en avais déjà parlé là). Nous avons dégusté un petit plateau japonais troooooop bon et un thé au jujube, juste avant que la foule n'envahisse notre petite cantine. 

Et comme mon chéri est mignon jusqu'au bout des ongles, il a prétexté aller chercher le goûter hier après-midi pour m'offrir un joli bouquet de roses !



Oui, j'ai de la chance. Énormément, même ! J'ai trouvé ma moitié d'orange.

Souvent, je me pince pour être sûre que je ne rêve pas, pour être sûre qu'il est encore là.

C'est la seule personne qui croit en moi, qui m'encourage, qui me protège, qui me pousse en avant, qui me gâte, qui me rassure, qui me supporte, qui me fait rire, qui prend soin de moi et qui me rend heureuse. Il m'a fait cadeau d'une vie parfaite, d'un foyer douillet et de deux beaux enfants.

Et pour ces 11 années de bonheur, j'ai juste envie de lui dire :


Thank you for loving me
For being my eyes When I couldn't see
For parting my lips When I couldn't breathe
Thank you for loving me


Quand nous étions encore des p'tits djeuns'

9 commentaires:

  1. Mais j'espère que ton homme parfait va lire ce billet pasque si toi tu as homme parfait il a femme parfaite ^^
    Je vous souhaite pleins pleins d'anniversaires jusqu'à ce que vous ayez plus de dents et que vous vous battiez à coup de déambulateurs pour des cheetos au fromageeeee!!!
    ah ah ah ahahahahahahah!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se battra plutôt à coups de déambulateurs pour du mouliné de légumes, ouais !
      hahahahahahahahhahahaha !!!!

      Supprimer
  2. L'homme parfait, il donne des cours ?

    Un p'tit beurre des touyoux d'amour à vous deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je suis sûre que tu dois avoir une homme comme le mien à la maison ...
      Mais faut pas croire, hein ! Lui aussi a souvent ses ragnagnas !

      Supprimer
  3. Si ça c'est pas une belle déclaration d'amour... je ne m'y connais pas !!
    Bon anniversaire d'amour vous deux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci Sév !
      Et comment ça va en Alsace ?

      Supprimer
    2. Glandouille du dimanche, ça ne fait pas de mal ;)

      Supprimer

Fais des bulles, toi aussi ...