vendredi 28 septembre 2012

Ce week end, je serai au vide grenier. Et toi ?



Viens faire un tour au salon de thé Une Mère Une Fille, nous y organisons un vide grenier caritatif où tu pourras trouver de bonnes occasions à de petits prix : des jouets, des peluches, du matériel de puériculture, des vêtements de grossesse, ... 

Nous, c'est Papa Online !, la Mère Cane, My Baby Girl Blog et moi-même.

Et pendant que tu fais le tour de nos bonnes affaires, je pourrais même garder un oeil sur tes pimousses. Si tu veux te poser un peu, Caroline et Eugénie se feront un plaisir de te faire déguster de petites gourmandises. Elle n'est pas belle, la vie ?

Toute la recette de cette journée de vente sera intégralement reversée pour l'action de la Marche des Bébés 2012 au profit de la Fondation PremUp, afin de contribuer à financer des projets de recherche sur la prématurité.

Notre partenaire guest-star est le Squaredespetits.com, le 1er site communautaire gratuite de vente et d’achat de matériel d’occasion pour enfants de 0 à 12 ans. Mylène, la généreuse maman du site, offre des articles de puériculture pour la vente. Tout le matériel collecté par le biais de dons et non revendu sera mis en vente sur le site afin de continuer notre action.

Mais si tu as piscine ou poney et que tu ne peux pas venir, tu peux quand même nous soutenir en faisant un don sur la page de collecte de l'équipe en cliquant ICI.

Donc, au cas où t'aurais pas bien lu, c'est dimanche 30 septembre, de 10h30 à 17h00.
On t'attend chez Une Mère Une Fille au 43 rue de Garibaldi dans Paris (15e).
Métros : Sèvres-Lecourbe ou Ségur ou Cambronne.

Qui c'est qui va passer un dimanche avec une super team de blogueur et blogueuses sympas, tout en faisant une bonne action ?


mercredi 26 septembre 2012

Focus on ... L'ATELIER DE CHARENTON


Tibouchon avait cours d'arts plastiques l'an dernier ... cours classiques avec des travaux autour de thèmes variés. Mais je le sentais comme « bridé ». Trop de limites étaient imposées à son imagination débordante et à sa créativité infinie.

Cette année, nous avons eu la chance de découvrir un cours où la place est laissée à la spontanéité, à la sensibilité et au naturel, où rien n'est imposé et où l'on peint debout ! Une grande feuille est accrochée au mur et les couleurs sont disposées au milieu de la pièce. La méthode enseignée ici est Le Geste de Peindre : le pinceau se veut le prolongement naturel du corps et permet ainsi à l'enfant de s'exprimer pleinement. Cela lui permet également de prendre confiance en lui et de pousser son art au fil des séances. Avec douceur, la chaleureuse Sandrine aide ses petits peintres en herbe à acquérir une technique et à développer la gestuelle.


Tibouchon en blouse bleue (de dos) ...
en pleine phase créative !

Rien que pour vous, Tibouchon y est allé en immersion, le temps d'un cours d'une heure ... Il en est sorti ravi et m'a glissé avec enthousiasme : « C'est un endroit génial, je n'avais jamais vu ça ! On a le droit de peindre tout ce que l'on veut : une maison ou un dinosaure ou un camion ou juste un soleil. Sandrine m'a appris à tenir mon pinceau et j'ai pu choisir les couleurs que je voulais. Alors, j'ai fait les murs de ma maison en rouge ! ».

Et pour satisfaire votre curiosité, petit entretien avec la maîtresse des lieux :


* Qu’est-ce que L’ATELIER DE CHARENTON ?
L’ATELIER DE CHARENTON est un atelier de peinture et d’expression libre pour petits et grands. Je l’ai installé il y a 5 années à Charenton-le-Pont, tout à côté de Paris.

* Avant L’ATELIER DE CHARENTON, que faisais-tu ? Quel est ton parcours ?
De 19 à 30 ans, j’ai exercé le métier de directrice de casting pour des grandes entreprises. Pour l’Oréal, notamment, je choisissais des tops modèles en fonction de critères précis que les créatifs et les réalisateurs me donnaient. Afin qu’ils puissent voir les mannequins en situation (une sélection de 100 personnes environ pour un projet), je les filmais en les dirigeant. D’ailleurs, j’ai souvent auditionné Carla Bruni pour diverses publicités !

* Dans ton parcours, comment es-tu passée de directrice de casting à la naissance de L'ATELIER DE CHARENTON ?
Pour plusieurs raisons mais la principale : étant directrice de casting spécialisée dans les produits de beauté, on me demandait de juger les personnes sur leur critères physiques. Après plusieurs années, je me suis sentie limitée dans cette voie professionnelle. Je cherchais un métier porteur de sens et de valeurs et un métier artistique. 

* Comment est né L’ATELIER DE CHARENTON ?

J'ai eu envie de créer l'ATELIER DE CHARENTON parce que j'ai ressenti un immense bonheur à peindre, très longtemps, dans un « atelier d'expression libre ». J'ai le désir de partager des belles expériences avec les autres. C'est vital pour moi.
L’ATELIER DE CHARENTON est né de mon instinct, de mon audace et de mes pieds sur terre …
L'instinct : un dimanche soir, le site Se Loger me propose un lieu cosy et beau.
L'audace : s’installer à Charenton-le-Pont et proposer de faire peindre les enfants, sans leur donner de thème ni de modèle.
La compétence : j’avais suivi une formation pratique et théorique pendant 9 années.

* Peux-tu nous expliquer ton concept ?
Mon concept, si on peut le résumer, consiste à faire émerger le talent des enfants et des adultes, sans leur inculquer de modèle, mais en stimulant leur aptitude naturelle et universelle à s’exprimer par la peinture. L’activité exclut l’esprit de compétition et ce n’est pas le tout de le dire. J’apprends aux gens à vivre ensemble.
A la fin de chaque cours, enfants et adultes repartent les mains dans les poches, c’est-à-dire qu’ils acceptent de laisser leurs tableaux à l’atelier. C’est une condition sine qua non pour s’inscrire chez moi.

* Selon toi, qu'est-ce qui te démarque des autres marques ateliers d’arts plastiques ? le petit plus qui change tout ?
Je sais reconnaitre quand l’enfant s’exprime librement dans sa peinture, et peux donc le stimuler pour qu’il trouve le courage de continuer son tableau.
Ma chaleur mélangée à ma rigueur fait revenir mes « élèves » d’année en année. Ils sentent bien qu’avec moi, ils sont libres parce qu’ils développent leurs capacités.
A la rentrée, un enfant de 11 ans a demandé à sa maman de le reconduire dans cet atelier où il avait peint une fois quand il avait 6 ans ! J’en déduis qu’il a imprimé des sensations agréables, fortes et indélébiles.

* Tu proposes aussi des stages de modelage ?
Oui, j’ai été également formée au façonnage de la terre crue par une femme de 75 ans qui a tenu un atelier d’expression libre pendant 40 ans. Mes stages de modelage sont proposés ponctuellement le dimanche matin par exemple. Pour l’enfant, c’est planant.

* Proposes-tu d’autres types de stages ponctuels ?
Je propose des stages de peinture pendant les vacances, même si je trouve dommage de butiner le Geste de peindre. Il est plus épanouissant de s’y adonner pendant plusieurs années, de venir à l’atelier comme à son « chez-soi », de retrouver les copains qui ont grandi ou changé (en mieux). Les répercussions de mon activité (confiance, autonomie, courage) seront d’autant plus palpables lorsque l’enfant aura atteint l’âge adulte.

*Une nouveauté ? des projets ?
Des ateliers de modelage sont ouverts aux parents qui veulent façonner la terre dans la même séance que leurs petites têtes blondes.

Dans le contexte de mes formations, je serai à Aix en Provence en décembre à l’école de Isabelle Filliozat (auteure, psychologue) pour initier des psychologues au non jugement sur les dessins des enfants, leur expliquer le comment et le pourquoi.

Scoop pour Sparkling Mummy : je prépare une exposition intitulée « L’Art Spontané des Enfants », qui aura lieu du 11 au 20 avril à l’Espace Art et Liberté de Charenton.

Mon autre projet est secret.

* Votre dernier mot, Jean-Pierre ?
Keep cool, les parents.


* Questions bonus « côté maman » :

- Quels sont tes 3 articles les plus indispensables et que tu glisses dans ton sac à mains ?
1 / Une photo de chacun de nos 2 enfants
2 / Un médaillon doré
3 / Mon rose à lèvres

- Un produit de beauté que tu adores utiliser pour toi ? pour tes enfants ?
A la maison, à l’atelier et pour tous mes rendez-vous, je m’ennuage de L’eau d’Hadrien de Annick Goutal, le raffinement extrême selon moi, la senteur délicieuse qui invite au partage.

- Plutôt Perfect Mom ou Mauvaise Mère ?
Un peu des deux, car fidèle à mon signe de la Balance, je suis une « mum », en tous cas, habitée par la justice et l’harmonie.




Merci à Sandrine SANANES d’avoir répondu à mon interview.

Pour en savoir plus, rendez-vous vite sur le site web www.latelierdecharenton.com
Pour suivre son actualité Facebook, un petit like sur sa page http://www.facebook.com/pages/LAtelier-de-Charenton/38894301980


vendredi 21 septembre 2012

[Blog And Roll] TOP 100 des plus belles chansons avec du love dedans (EP5) #6



Voici les 20 dernières chansons de mon TOP 100 des plus belles chansons d’amour.

ë  All I've ever wanted (Mariah Carey, 1993)
ë  Angels (Robbie Williams, 1997)
ë  Because you loved me (Céline Dion, 1996)
ë  Every breath you take (The Police, 1984)
ë  Fallin' (Alicia Keys, 2001)
ë  How deep is your love (Bee Gees, 1977)
ë  I don't wanna miss a thing (Aerosmith, 1998)
ë  I say a little Prayer for you (Dionne Warwick, 1967)
ë  I'll be there (The Jacksons, 1970)
ë  Lady in Red (Chris DeBurgh, 1986)
ë  Last Night (Az Yet, 1996)
ë  Loves Divine (Seal, 2003)
ë  Message Personnel (Françoise Hardy, 1973)
ë  My Immortal (Evanescence, 2003)
ë  One more night (Phil Collins, 1985)
ë  One Sweet Day (Mariah Carey & Boyz II Men, 1994)
ë  Take a bow (Madonna, 1994)
ë  That's Why (you go away) (Michael Learns To Rock, 1999)
ë  With or Without you (U2, 1987)
ë  Wonderful Tonight (Eric Clapton, 1977)

La version de I say a little Prayer for you que je préfère est celle du film « Le Mariage de mon Meilleur Ami » quand le sooo sexy Rupert Everett chante dans le restaurant de fruits de mer. Il a une voix à faire tomber ! Trop hot ! Le plus drôle, c’est quand tout les serveurs se mettent à danser en balançant des pinces en arrière-plan.

Rien que pour toi, voici la vidéo :


C'était ma participation hebdomadaire pour les Blog And Roll de Maman Bobo.



dimanche 16 septembre 2012

Pêle-mêle #3


Cucurbitacées  Chouquette Gangnam Style  Capoeira  Requins 
Les bougies de l'atelier du Flamb'eau  Paris  Tu veux ma photo ? 
Coucou !  Roulade sur l'herbe  Flemmite aiguë  
Complices ☆ Clafoutis aux mirabelles  Tata, Chouquette et Maman  Nap time

Et par ici, c'est la semaine de Madame Parle en photos et en Instagram.


vendredi 14 septembre 2012

[Blog And Roll] TOP 100 des plus belles chansons avec du love dedans (EP4) #5



Cette semaine, une petite sélection spéciale « nostalgie »

ë  All out of love (Air Supply, 1985)
ë  Cherish (Kool & The Gang, 1984)
ë  Cryin' (Aerosmith, 1989)
ë  Do you remerber (Phil Collins, 1990)
ë  End of the Road (Boyz II Men, 1993)
ë  Et un jour, une femme (Florent Pagny, 2000)
ë  I want to know what love is (Foreigner, 1984)
ë  I will always love you (Whitney Houston, 1992)
ë  If you don't know me by now (Harold Melvin & The Blue Notes, 1972)
ë  Je l'aime à mourir (Francis Cabrel, 1986)
ë  Je te promets (Johnny Halliday, 1986)
ë  Les Mots Bleus (Christophe, 1975)
ë  No ordinary love (Sade, 1992)
ë  One (U2, 1992)
ë  Petite Marie (Francis Cabrel, 1977)
ë  Promise me (Beverly Craven, 1991)
ë  Right here waiting (Richard Marx, 1989)
ë  Still the one (Shania Twain, 1998)
ë  Superstar (The Carpenters, 1971)
ë  Take my breath away (Berlin, 1986)

Je l’aime à mourir fait partie de mes meilleurs souvenirs d’adolescence, de ceux qui me font sourire à chaque fois que je l’entends à la radio. J’étais encore au collège, en classe de 3e. Un « admirateur secret » avait réussi à mettre la main notre numéro de téléphone (à la maison) et nous passait des coups de fil anonymes. Il appelait, n’osait pas parler et finissait par raccrocher. Même comme ça, je savais bien qui c’était mais je ne lui ai jamais dit que je savais. On était très bons amis, je ne voulais pas installer une gêne entre nous.
A l’époque, mes parents avaient branché un répondeur à cassette. Je me souviens qu’un samedi après-midi, ma mère a écouté les messages en rentrant des courses. Il y avait cette chanson d’enregistrée sur la bande, sans un mot de sa part. Rien. Il a recommencé plusieurs fois et cela faisait bien rigoler ma maman. Elle me disait qu’il fallait qu’elle le choppe, un jour, à la sortie du collège, pour lui dire de changer de disque !
Quelques mois plus tard, je lui ai fait comprendre que j’avais craqué sur quelqu’un d’une autre classe. Il a rappelé notre répondeur avec Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion ! Là, ma mère a tellement ri qu’elle a failli mourir étouffée !

Je te mets la vidéo de Francis. Attention les yeux, c'est du vintage !



Et celle de Céline aussi ...




C'était ma participation hebdomadaire pour les Blog And Roll de Maman Bobo.


jeudi 13 septembre 2012

Étrangère, entre deux rives


Je suis eurasienne, née d'un père métis franco-vietnamien et d'une mère chinoise.
Je suis née en France alors que mes parents n'ont pas choisi d'immigrer en Occident car ils sont réfugiés politiques.
J'ai deux prénoms français et un prénom chinois qui signifie « belle occidentale ».
J'ai été baptisée catholique mais crois à la philosophie bouddhiste.
Je n'ai pas les yeux bridés ni les pieds bandés, mais un nez pointu et des poils aux pattes.
Je parle français sans accent « tching tchong » et vietnamien avec l'accent du sud. Je bafouille un peu le chinois cantonais.  

J'aime le karaoké et la randonnée, le canard laqué, les nouilles sautées, la sauce de soja et le nuoc mam, le bo bun et le pho, le thé vert et le pu er tcha, le camembert et le vin blanc, le pain baguette et le jambon cru, le chocolat, le caramel au beurre salé et le foie gras.
Je ne mange pas de viande de chien, ni de chat, ni d'insectes ou d'autres trucs bizarres.


Mais voilà ...

Je me sens plus asiatique (75%) que européenne (25%).


J'ai reçu une éducation « à la chinoise » vu que j'ai une Maman Tigre et une flopée de Tantes Tigres.
Je cultive ma culture sino-vietnamienne et respecte les traditions séculaires de ma famille.

90% de mes amis d'enfances les plus proches sont asiatiques.
70% de mes amis et connaissances à ce jour sont asiatiques. 

Pour les Blancs, je suis Jaune.

Pour les Jaunes, je suis une Blanche (au mieux) ou « Chinoise banane » (au pire) = jaune à l'extérieur et blanc à l'intérieur.

En France, on m'appelle « la chinetoque » ou « bol de riz cantonais ».

En Chine, on m'appelle « long nez ».
Au Vietnam, on m'appelle « l'américaine » ou on me prête des origines singapouriennes, péruviennes, espagnoles, philippines, italiennes, ... Les gens sont épatés de me voir parler viet car ils pensent que j'ai pris cette langue en option à l'école !

Quand je dis « mon pays », personne ne sait de quoi je parle, vu que j'ai trois options.


Lorsque je suis ici, j'ai des envies de là-bas.

Lorsque je suis là-bas, ici me manque.
Je ne suis nulle part chez moi et pourtant, je suis de partout.

Ici ou là-bas, je suis une étrangère coincée entre deux rives.


Mes enfants le seront-ils aussi ?



mardi 11 septembre 2012

Focus on ... VERY IMPORTANT BIRTHDAY


*** EDIT DU 25/01/2015 : VERY IMPORTANT BIRTHDAY a malheureusement cessé son activité. Vous pouvez cependant retrouver l'interview d'une autre mompreneur qui a fondé son activité sur le même principe avec un tas de trucs en plus : Liliane de WEDDING LYLY'S. A tout de suite ! ***


C'est le retour de ma rubrique « FOCUS ON ... » qui met en lumière mes coups de cœur pour des marques avec de la talentueuse créatrice dedans.

Pour cette rentrée, j'ai choisi de vous parler d'une boutique hyper pratique pour les parents débordés (et en panne d'idées) que nous sommes, une boutique qui vous permet de faire du sur-mesure pour que votre tête blonde puisse avoir le plus bel anniversaire du siècle et épater les copains et au passage moucher les autres perfect moms de Wisteria Lane.

La clé de la réussite, c'est VERY IMPORTANT BIRTHDAY (VIB).

Pour ma part, j'ai navigué sur le site avec plaisir et le choix me semble hyper difficile pour le prochain anniversaire de Tibouchon. J'hésite encore entre l'univers Star Wars et le thème Dinosaures. 
Tout y est : assiettes, gobelets, couverts, nappe, serviettes, pailles, guirlande personnalisée au prénom de l'enfant, étiquettes de bouteilles au prénom de l'enfant (pour remplacer les étiquettes des sodas et jus ou en décoration), étiquettes de pailles (petit fanion sur lequel vous inscrivez le prénom des enfants pour ne plus mélanger son verre) ... Hyper pratique !
Je me souviens que l'an dernier, j'ai dû courir les boutiques pour chercher accessoires et déco sur le thème des chevaliers et des princesses. J'ai fini par commander ce qu'il me manquait sur différents sites internet et ainsi multiplier les frais d'envoi. Le jour J, j'ai eu du mal à occuper les enfants avec des animations originales. Heureusement que nous étions au parc !
Total de la facture : bien plus cher que si j'avais commandé un pack-prêt-à-faire-la-fête chez VIB ...

Vous voulez en savoir plus ? alors ... Magnéto, Serge !


* Qui se cache derrière VERY IMPORTANT BIRTHDAY ?
Valérie, maman célibataire et avant tout maman d’un enfant unique et génial de 6 ans. Surtout une blonde et fière de l’être, dotée d’un mono-neurone.

* Avant IMPORTANT BIRTHDAY, que faisais-tu ? Quel est ton parcours ?
J’ai travaillé dans la communication et l’événementiel pendant 14 ans (je travaille encore occasionnellement et en freelance, dans ce domaine).

* Comment est née la marque IMPORTANT BIRTHDAY ?



J’avais ce projet depuis très longtemps. Depuis la naissance de mon fils, j’ai voulu allier ma passion professionnelle (l’événementiel) et ma passion personnelle : mon fils. J’ai eu d’abord l’idée d’organiser des anniversaires pour enfant en me déplaçant chez les parents et en leur proposant du clé en main. Je m’occupais de la décoration, je trouvais des animateurs, je me chargeais même de la liste de cadeaux, des cadeaux pour les invités, du gâteau, le tout sur le thème choisi par l’enfant. Et le fait est qu’il m’était impossible de concilier ma vie de famille avec ce genre d’activité qui a lieu les mercredis, samedis et dimanches. J’ai donc décidé de créer une boutique en ligne qui propose tout l’univers de l’anniversaire pour enfant sur un seul site, histoire de faciliter la vie aux parents débordés.

* Pourquoi ce nom ?
Parce que l’anniversaire d’un enfant est la chose la plus importante pour lui et souvent pour les parents aussi. Parce qu’aux yeux d’un enfant, c’est l’événement de l’année. Le jour où il est la personne la plus importante. Les parents essaient toujours de faire un Very Important Birthday pour leur Very Important Enfant… alors ça va de soi, non ???

* Quel est ton concept ?
L’idée : les parents trouvent l’ensemble de ce dont ils ont besoin sur un seul site internet. Cela va de la création d’un site internet à l’effigie de l’enfant (dans lequel on trouve l’invitation, le plan d’accès, les suggestions de cadeaux et le formulaire de réponse) en passant par la décoration, la vaisselle, les cadeaux, des kits d’animation et même des box toutes prêtes à utiliser.

* Selon toi, qu'est-ce qui te démarque des autres fournisseurs d’accessoires pour anniversaires ? le petit plus qui change tout ?
J’essaye de trouver des idées originales et pratiques, mais également des produits qui peuvent plaire aux parents comme aux enfants. Bien sûr, on retrouve les thèmes classiques que les enfants adorent, filles comme garçon, mais on peut également trouver sur mon site des idées de décoration qui rendront l’univers plus beau. Par exemple on peut faire un anniversaire Star Wars ou Cars en faisant quelque chose d’esthétique.




* Ton produit préféré parmi tous ?
Le thème Cirque me plait beaucoup. Les box gift (petite boîte en forme de lunch box à offrir aux enfants invités) sont jolies et les enfants peuvent les utiliser par la suite pour l’école.



*Une nouveauté ? des projets ?
Je vais travailler en collaboration avec 2 copines que la blogosphère connaît bien, pour réaliser un guide des animations à faire pendant un anniversaire. La présence d’une animatrice n’est pas à la portée de toutes les bourses, alors l’idée est de donner des pistes aux parents pour animer tout ce petit monde le jour J.

* Votre dernier mot, Jean-Pierre ?
Je peux appeler un ami !!!!!!! ;-)


* Questions bonus « côté maman » :

- Quels sont tes 3 articles les plus indispensables et que tu glisses dans ton sac à mains ?
1- mon Iphone : hyper méga important !!!!!
2- mon cahier : je suis une fille à liste, je fais des listes pour tout et on trouve dedans toutes mes idées, car ça fuse la dedans !!!!
3- du baume à lèvre : bah quand même quoi !!!!

- Un produit de beauté que tu adores utiliser pour toi ? pour ton p’tit gars ?
Je viens de découvrir les produits Nu Skin qui sont juste incroyables. Depuis que j’ai vu les résultats plus que visibles sur mes rides, je suis une addicted.
Pour mon Junior, j’adore le laver avec du Mixa Bébé parce que l’odeur me donne envie de le croquer tout le temps !!!!

- Plutôt Perfect Mom ou Mauvaise Mère ?
Je n’ai aucune idée de ce qu’est une « perfect mom ». J’essaye de faire du mieux que je peux et bien souvent, je me dis que je m’y prends mal. Mais une chose est sure, je lui donne la totalité de mon amour. J’essaye de faire en sorte qu’il soit heureux et épanoui. Mais si tu l’interroge, il va te dire que je suis une méchante maman, surtout si je viens de lui dire non pour regarder la télé !!!!!


Merci à Valérie d’avoir répondu à mon interview.

Ça donne envie, hein ?



dimanche 9 septembre 2012

Pêle-mêle #2



Lanternes 
Tibouchon et bébé Grenouille  Je t'aime, un peu, beaucoup ...  Devoirs 
Je tire la langue, na !  L'Atelier de Charenton 
Marionnettes ☆ Mes lectures de la semaine  Retour de vacances 
Rentrée au CP

Et par ici, c'est la semaine de Madame Parle en photos et en Instagram.


vendredi 7 septembre 2012

[Blog And Roll] TOP 100 des plus belles chansons avec du love dedans (EP3) #4



Ça fait un bail que je n’ai pas participé aux Blog And Roll. Je m’y remets aujourd’hui avec ma nouvelle sélection de 20 chansons top love.

Cette playlist s’écoute un dimanche de pluie, en chaussettes de pilou et pyjama rayé, recroquevillée sur le canapé et emmitouflée dans la couette, un pot de Ben & Jerry’s à portée de mains, devant le DVD de « La Cité des Anges » où Nicolas Cage tombe amoureux de Meg Ryan. * mouchoirs, les filles ! * 
ë  Ain't no sunshine (Al Green, 1970)
ë  All cried out (Allure & 112, 1997)
ë  Alors on se raccroche (Natasha St-Pier, 2002)
ë  Baby can I hold you (Tracy Chapman, 1988)
ë  Couleur Menthe à l'eau (Eddy Mitchell, 1980)
ë  Don't let go (En Vogue, 1996)
ë  Goodbye my lover (James Blunt, 2006)
ë  Hard to say I'm sorry (Az Yet, 1996)
ë  I'll be waiting (Lenny Kravitz, 2007)
ë  Jesus to a Child (George Michael, 2004)
ë  Last Chance (Allure, 1997)
ë  Les Meilleurs Ennemis (Zazie & Pascal Obispo, 1997)
ë  Pense à moi (Gage, 2005)
ë  Personne (Pascal Obispo, 1997)
ë  Please forgive me (Bryan Adams, 1999)
ë  Still loving you (Scorpions, 1984)
ë  Stop (Sam Brown, 1989)
ë  The Power of Goodbye (Madonna, 1998)
ë  Without you (Mariah Carey, 1994)
ë  You're beautiful (James Blunt, 2004)

Cet été-là, on s’était payé l’album d’Allure et on se l’était passé en boucle sur la platine CD.

On s’était aussi acheté nos premiers téléphones portables.
Une nuit, j’ai reçu par textos les paroles de la chanson All cried out. Il avait passé une partie de la nuit à taper chacun des mots et à me les envoyer. J’ai trouvé ça sympa, mais je n’avais pas compris le message subliminal. (Si tu suis bien, c’est le même avec Hello dans mon premier Blog And Roll (EP1)).
Trois ans après, la dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à mon anniversaire sur Last Chance. Tout est dit dans le titre …
   
Je te mets les deux vidéos, le temps de me traîner jusqu'au congélo chercher mes amis Ben et Jerry.
   

   

   

On a tous quelqu’un à qui l’une ou plusieurs de ces chansons s’adresse(nt) … non ?

Et pour toi, c’était qui et avec quelle chanson ?


C'était ma participation hebdomadaire pour les Blog And Roll de Maman Bobo.


dimanche 2 septembre 2012

Pêle-mêle #1


Voici notre été, par ci, par là ...

Le cri  Vagues et Galets  Chouquette  Cerf volant 
Fête de l'ail à Mauvezin  Allez, on partage  Petit bout d'abricot 
Face à la mer  Je fais des ricochets  Etretat  Tournesols 
Vigne  Je fais un vœu

Et par ici, c'est la semaine de Madame Parle en photos et en Instagram.